jeudi 24 septembre 2009

Edward Sharpe en couverture d'Eldorado #5

Pour cette rentrée, Eldorado passe à 116 pages !
Le magazine est chez l'imprimeur, il sera en kiosques autour du 1er octobre.
C'est Edward Sharpe notre chouchou du moment qui a l'honneur de la couverture.

Au sommaire, cette fois-ci…

- Edward Sharpe & The Magnetic Zeros
La pop euphorique et émerveillée de cette douzaine de hippies descendus des canyons de Californie fait un tabac sur toute la longueur de l'album Up From Below. Rencontre assez "hallucinante" avec leur leader Alex Ebert.

- Big Star
Grand dossier sur le parcours dramatique du combo pop le plus influent des Années 70 avec, en prime, les témoignages exclusifs de Jody Stephens (batteur et membre historique du groupe) et John Fry (producteur des deux premiers albums et fondateur du studio Ardent).

- Kris Kristofferson
Entretien rare, et vraiment passionnant, avec l'auteur légendaire de "Me & Bobby McGee" et "For The Good Times", également acteur emblématique chez Sam Peckinpah (Pat Garrett & Billy The Kid) et Michael Cimino (Heaven's Gate).

- The Black Crowes
A l'aube de leur vingtième anniversaire, les Black Crowes reviennent avec le double Before The Frost… Until The Freeze, leur meilleur album depuis Amorica en 1994. Chris Robinson répond aux questions d'Eldorado.

- John Fogerty
Le leader génial et légendaire du Creedence Clearwater Revival a subitement retrouvé l'usage de la parole. Une occasion inespérée de lire ce qu'il avait à dire !

- Reigning Sound
Coup de projecteur sur l'un des groupes de rock les plus essentiels de ces dernières années. Greg Cartwright, le leader, évoque les Oblivians (son ancien groupe), la musique de Memphis et la très étonnante genèse de son chef-d'œuvre Too Much Guitar.

- Magnolia Electric Co
Toujours en marge, le groupe de Jason Molina propose une americana de plus en plus divagante et abstraite. Retour sur l'œuvre définitivement hors norme de ce songwriter profondément humble et habité par les grands espaces.

- Richard Hawley
Depuis ses débuts en solo, le crooner anglais cultive les mêmes obsessions pour les guitares des Fifties et l'atmosphère surannée des ballades de "lonesome cowboy". Son dernier album, Truelove's Gutter, est également l'un de ses meilleurs.

- Daniel Johnston
A l'heure où ses premières cassettes, qui restent parmi les trésors les plus prisés de la scène indépendante des Années 80, sont enfin éditées en CD, Daniel Johnston a accepté de répondre aux questions d'Eldorado. Un témoignage forcément particulier, et assez touchant, de la part de celui qui est un peu le Facteur Cheval du rock américain.

- Social Distortion
Retour sur la carrière irréprochable du combo punk de L.A. et de son leader Mike Ness.

- Chris Garneau
Sur El Radio, son deuxième album, le New-yorkais prend une autre dimension et se pose comme l'un des plus impressionnants émules de l'orfèvre Sufjan Stevens. A surveiller de près…

- Brendan Benson
A l'écart des Raconteurs, Brendan Benson poursuit son impeccable carrière solo avec My Old Familiar Friends, une perle de power-pop comme on n'en fait plus. Epatant !

- Jay Reatard
Avec Watch Me Fall, l'enfant terrible de Memphis part à la conquête du monde. Cet homme est en guerre et il faut que ça se sache !


En attendant, retrouvez Edward Sharpe et ses Zéros Magnétiques interprétant Home chez David Letterman au début du mois... :




... et dans une session radio enregistrée pour la radio The Current à Minneapolis en août dernier où le groupe interprète 40 Day Dream, Carries On et Home :

4 commentaires:

Le Grandbarbu a dit…

j adore home !
je vais me la remettre et danser chez moi

Eldorado Magazine a dit…

Du moment que tu restes habillé, tu peux danser chez toi en écoutant Home tant que tu veux Grandbarbu.
On fait la même chose.

Fargo a dit…

je suis petit barbu et je danse nu aussi chez moi mes bottes crotale aux pieds!

davidrouen a dit…

merci pour cette belle decouverte !! ce edward aux chansons d'argent a une sacrée belle equipe et son album est très bon du début à la fin. Une espèce d'arcade fire des forêts avec de la barbe et des joints en plus...